Rechercher
  • melanieagron

Qu'est-ce que le féminisme ?

Mis à jour : 7 nov. 2020

Inanna se dit féministe, mais qu'est-ce que ça veut dire au juste ?


Le féminisme est un courant de pensée, un mouvement social et militant qui vise à promouvoir l’égalité des droits entre les hommes et les femmes, à abolir la domination masculine et à s’émanciper des injonctions sexistes qui touchent les femmes.

« On ne naît pas femme : on le devient. Aucun destin biologique, psychique, économique ne définit la figure que revêt au sein de la société la femelle humaine ; c'est l'ensemble de la civilisation qui élabore ce produit intermédiaire entre le mâle et le castrat qu'on qualifie de féminin. », disait Simone de Beauvoir en 1949 dans le Deuxième sexe, expliquant par là que les inégalités, les injonctions et des violences infligées aux femmes ne sont pas justifiables par les différences anatomiques et biologiques existantes.

Parmi les choses que le féminisme veut combattre :

- les inégalités salariales, le plafond de verre et les discriminations au travail

- le harcèlement, les violences sexuelles, le viol et la culture du viol

- les injonctions en tout genre visant à restreindre les libertés des femmes (à la pudeur, à la décence, ainsi que toutes les injonctions pour se conformer aux standards de beauté et de bienséance en vigueur, par exemple)

- Les stéréotypes de genre qui tendent à limiter le potentiel des femmes en leur inculquant que certaines choses ne seraient à pas leur portée ou à leur faire croire qu’elles seraient faites pour certaines tâches en particulier (même véhiculés sous la forme de l’humour).

Cette liste est non-exhaustive. Toute chose qui restreint la liberté des femmes, amoindrit leur confiance en elles, les enferme dans un rôle ou un destin prédéfini est antiféministe.

Le féminisme ne consiste pas à nier les différences biologiques et anatomiques entre les sexes, il consiste à s’assurer que ces variations naturelles ne deviennent pas des excuses pour dominer, contrôler, circonscrire, enfermer les femmes.

Le féminisme est multiple et parmi les différents courants de pensée on peut citer le féminisme constructiviste, matérialiste, différentialiste, l’éco-féminisme, le féminisme islamique, le féminisme pro-sexe, l’anarcha-feminisme, le féminisme radical, le féminisme intersectionnel.

Il n’est pas rare que les féministes, issues de ces différents courants de pensée, soient en désaccord sur certains sujets. Parmi les sujets à controverse, on pourrait citer la question du port du voile ou celle de la prostitution.

Pour autant, malgré certains points de discorde, l’ensemble des féministes ont posé le constat d’une injustice vécue par les femmes (sous forme de violences de genre, d’injonctions et de discriminations) et ont en commun la volonté d’améliorer les droits, le statut et le bien-être des femmes.


188 vues0 commentaire

©2020 par Inanna - photos Ulrike Monso